Accueil > mes disques 75-79 > DAVID BOWIE : Station To Station (1976)

DAVID BOWIE : Station To Station (1976)

station.jpg6 chansons, il n’en faut pas plus à David Jones pour composer un sommet de sa discographie. Ce disque, fortement influencé par la cocaïne que Bowie n’arrêtait pas de consommer à cette époque clôt sa période américaine qui l’ a vue jouer au théâtre, côtoyer de nombreux artistes et surtout se détruire psychologiquement. Le morceau-titre d’ouverture, long de dix minutes, hypnotique et jubilatoire semble chasser ses démons pour passer à autre chose. L’album, élaboré sur une base funky , propose des chansons noires mais séduisantes (« stay ») , du « Young americans » avec « TVC15 » ou encore lentes et haletantes (« Wild is the wind »). En écoutant « Golden years » taillé pour un crooner, Elvis, impressionné demanda à Bowie de lui écrire des chansons dans le même style. Malheureusement le projet tournera court à la mort du king…Cet album pourtant excellent est souvent ignoré des critiques et des classements, lui conférant le titre honorifique de « trésor caché ». A redécouvrir absolument

Catégories :mes disques 75-79
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :