Accueil > mes disques 80-84 > HOODOO GURUS : Stoneage Romeos (1984)

HOODOO GURUS : Stoneage Romeos (1984)

stoneage-romeos.jpgEncore un  énorme groupe de pur garage des années 80 passé aux oubliettes ! Avec une durée de vie restreinte et une flamme créative qui s’est très vite éteinte, on prend mieux pourquoi des groupes comme les Hoodoo Gurus n’ont pas leur « case » à la Fnac ! Et quel dommage ! Je vous jure qu’on passe tous devant des disques faits pour nous ! Et quand un pote nous les fait écouter, on lui dit « merci » ! Pour ce disque bien cool, je me suis fié à l’excellent site de critiques Allmusic qui répertorie tout ou presque ce qui a pu sortir ici ou ailleurs ! Et il y en a des disques ! Ensuite, par chance (c’est toujours comme ça), je tombe nez à nez avec un exemplaire en vente à 5 € dans un excellent disquaire d’Helsinki ! Comme un avant centre devant un but vide, je ne me pose pas de question : j’achète ! Et évidemment (pourquoi évidemment ?) le disque est bon, très bon ! Ces australiens ont tout compris pour faire un rock garage concis, fédérateur, sauvage ! ça commence par une sorte de « rock n’ roll collection » (à la Voulzy !) avec le percutant « (Let’s all) turn où le groupe chante son amour pour le rock et ses héros (Presley, les Ramones, Little Richard, johnny Thunders et j’en passe) ! Un vrai classique de sincérité et d’envie d’en découdre ! Ensuite, le groupe n’a plus qu’à reprendre cette formule magique en  allant toujours à 100 à l’heure les cheveux dans le vent ! Le très plimsouls « I want you back », « I was a kamikaze pilot » ou la ballade carrillonnante « My girl » sont autant d’excellents morceaux baignés dans la mélodie et la rage ! On sent que le groupe se fout du lendemain en mettant tout le monde sur le pont (3 voix !) sans le moindre calcul ! Qu’est ce que ça pouvait faire du bien à l’époque ! Les Hoodoo gurus feront aussi bien avec leur album suivant puis deviendront ensuite des sous- INXS (Le groupe commercial australien des années 80, sans plus) en ne retrouvant plus la fougue de leur début. L’essentiel n’est pas d’être le meilleur, c’est de durer !

Catégories :mes disques 80-84 Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :