Accueil > mes disques 80-84 > PRINCE : Dirty Mind (1980)

PRINCE : Dirty Mind (1980)

dirty-mind.jpgPourquoi se souvenir seulement des albums qui ont marché ? Certes ils sont excellents (et encore pas tous, n’est ce pas Meat Loaf ?) et sont souvent le signe que le groupe est arrivé à maturité, ce qui leur permet d’être en phase avec ce que les gens attendent. Mais il y a une foule de bons albums sans succès commercial d’artistes qui soit débutent ou au contraire choisissent de se remettre en question le succès passé. Si vous aimiez un artiste, mais vraiment, alors il vous faut tout écouter et non se contenter des chefs d’œuvre. C’est trop facile de s’arrêter à l’essentiel, à oublier comment l’artiste s’est construit, à négliger ses chansons « moins élaborées », moins évidentes. Un artiste, ça ne sort pas tout de suite en costard : il faut qu’il fasse ses gammes, ses preuves : il est à poil ! A ce petit jeu, je suis heureux de critiquer le « Dirty Mind » de Prince ! On n’est pas encore au niveau d’un Purple Rain mais on le frôle ! Cet album est une étape importante dans la carrière de notre Roger national. Fini l’approximation des débuts, bonjour le feeling, les thèmes musicaux (Prince est un touche à tout) et l’écriture ! Nelson va littéralement dynamiter son funk en lui donnant une rythmique rock (guitares !) et synthétique (claviers !). Et puis Prince va se rendre plus vicieux et obscène par son timbre de voix efféminé et les paroles de ses chansons (« head » parle ouvertement de fellation !). Il joue la provoc mais ce n’est pas pour qu’on parle de lui : il est vraiment comme ça ! Et ça se sent sur sa musique enveloppée : une rythme démentiel où le funk serait trop allé dans les discothèques (le festif, le sensuel) et dans des concerts de rock (précision, le côté fouetté !). « Dirty Mind » est un disque frais sans prétention qui ne demande qu’à vous faire bouger le popotin comme« Do it all night » qui semble directement sorti de « Fame » ! Prince est un artiste sensible, talentueux qui cherche à faire du neuf avec du vieux (c’est Sly and the family stone  qui va être content !) en visant toujours l’excellence, à ne pas tricher. Pourquoi bouder de bons albums ? Ce serait un crime de résumer la carrière d’un artiste sur un best of ou un album !

Catégories :mes disques 80-84
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :