Accueil > mes disques 95-99 > BLUR : Blur (1997)

BLUR : Blur (1997)

blur.jpgJe pourrais résumer cette chronique par cette phrase : « Blur est mort, Vive Blur ! ». En effet, le phénomène « Brit Pop » dont Blur était le leader a fait long feu en 1997. Il faut donc repartir de zéro, se renouveler pour continuer. C’est ce que fait magnifiquement la bande à Damon Albarn en passant musicalement de l’autre coté de l’Atlantique en adoptant un style indie, Lo-fi à la pavement (influence revendiquée). Le groupe change de style mais pas de catégorie : Blur est toujours au top avec des chansons comme « Beetbeblum » (sorte de « lazy rock), « Song 2 » à l’efficacité immédiate (Albarn n’a jamais eu autant la rage !) ou encore la ballade « Look inside America » (tiens, l’Amérique…). Le public de Blur « pop » malgré cet album de bonne facture ne suivra pas et sera quelque peu désorienté. J’avais également ce sentiment mais à la longue, cet album a aujourd’hui le titre très convoité de meilleur album de Blur car les chansons ici sont des plus accessibles et ont un charme incomparable et ne tombent pas dans les clichés du genre, ce qui n’apparaît pas dés la première écoute. Une heureuse surprise en quelque sorte !

Catégories :mes disques 95-99
  1. mai 5, 2010 à 5:23

    Rien que pour « Song 2 », l’album vaut l’achat….

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :