Accueil > mes disques 70-74 > NEIL YOUNG : After The Goldrush (1970)

NEIL YOUNG : After The Goldrush (1970)

afterthegoldrush.jpgNeil Young, quel grand monsieur ! Et dire que je me suis mis à l’écouter il y a seulement trois ans ! Combien d’années gâchées ? Avec sa discographie très riche et variée (pas moins de 40 disques !), il reste un mes musiciens préférés. Au personnage très attachant (personne ne le déteste) s’ajoute une musique universelle, émouvante et surtout indémodable. After The Goldrush a été mon premier choc et je ne m’en suis toujours pas remis ! Entouré une nouvelle fois par le Crazy Horse le « loner » se fait ici intimiste et devient une icône hippie. On a droit à de grandes chansons oscillant entre rock et folk ; « Tell me why », aux chœurs chaleureux, les très bouleversants « After the Goldrush » et « birds » avec juste un piano, le virulent « Southern man » qui lui attirera des problèmes, ou encore le poignant « Only Love Can Break Your Heart » pour n’en citer que quelque unes, le tout avec une voix pas virile pour un sou mais qui sait nous toucher comme nulle autre. J’ai ensuite acheté un paquet d’albums du Canadien mais celui-ci est d’une telle facilité (« easy » dans mon vocabulaire) et si touchant, comme s’il nous comprenait dans notre détresse qu’il a une place de choix dans ma discothèque. Un must.

Catégories :mes disques 70-74
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :