Accueil > mes disques 80-84 > COMATEENS : Pictures On A String (1983)

COMATEENS : Pictures On A String (1983)

pictures-on-a-string.jpgVous avez sûrement dans votre discothèque des disques arrivés là par hasard, non ? Des disques que vous n’avez même pas écoutés avant de les avoir achetés. Des disques achetés sur un coup de tête. Ou tout simplement des disques achetés par curiosité. Et bien c’est cette dernière catégorie qui m’a révélé les plus belles surprises de ma discothèque ! Rien que de se dire que tu as acheté un vinyle parce que la pochette t’attire, c’est qu’il y a déjà un truc entre toi et lui ! Après il faut que le courant passe… Ce qui n’est pas toujours le cas ; la déception est alors grande… Pour le « Pictures on a string » des Comateens (disque du mois Rock & Folk en Juillet 1983) acheté à l’aveuglette (pas d’écoute !), ce fut tout le contraire !! Et pourtant leur premier album éponyme était franchement pas terrible et pataugeait dans la semoule. Mais j’ai décidé de leur laisser une seconde chance sur la foi d’un bon commentaire dans mon dictionnaire du rock (et qu’il ait été album du mois : quelle distinction !). Et là, la magie, la ferveur, la joie ont envahi mes oreilles ! Quel excellent disque ! Dés les premières mesures de « gett off my case » (lâche moi les baskets !) je savais que j’allais passer de bons moments ! Leur formule ? Une musique pop  synthétique  avec ce qu’il faut de funk et de rythm n’ blues ! Soit des chansons dansantes, glam, pétillantes, sautillantes ! Les chansons sont plus tranchantes, plus habitées (qui dit synthétique dit froideur !) que jamais. Il y a juste assez de pop pour nous mettre le sourire et nous épuiser les jambes ! Les B 52’s ne sont pas loin, qu’on se le dise ! Avec une guitare et un clavier toujours prêts à faire la fête, à aiguiser de gros riffs ou à napper les compostions de chantilly. Et le tout sans batterie ! Une simple boite à rythme permet de donner le la. Il y a aussi de superbes moments mélancoliques comme « Cold eyes » qui prouve (comme souvent) que ce groupe avaient plusieurs atouts dans son jeu ! Après ça, il faut que je me procure leur album suivant « Deal with it » dont j’ai entendu le plus grand bien pour rester mon éternel curieux !

Catégories :mes disques 80-84
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :