Accueil > mes disques 85-89 > STONE ROSES : Stone Roses (1989)

STONE ROSES : Stone Roses (1989)

stone.jpgL’histoire est une histoire de répétition et de vague ! Mis à part les grands groupes (qui se comptent sur les doigts de la main), les groupes de musique sont souvent bornés à une période, à un mouvement,, à une mode. Et même si vous avez fait un super album sans lendemain, vous serez catalogués dans tel style, telle mouvance. Le punk, la new wave, la brit pop, les garçons coiffeurs, le grunge ou encore la power pop : autant de mouvements éphémères qui auront engendré des bons et des moins bons groupes, des bons ou moins bons albums !  Souvent les groupes « de période » ne survivent pas au temps, à la concurrence, à la pression. Et le pire, vous finirez dans les manuels d’histoire ! Mes critiques sont remplies de groupes, de disques, qui ont raté le coche, qui ne seront jamais universels. Bon, ce n’est pas bien grave si on les ressort de temps en temps ! Je crois que le plus grand groupe sans lendemain fut sans doute les Stone Roses. Car avec leur premier album éponyme, on leur prédisait le plus grand avenir ! Il est vrai qu’il cassait la baraque ! Il marquait le renouveau du rock anglais et était le chef de file d’un mouvement (qui fit long feu comme les autres), Madchester ! Manchester devenait la capitale de la musique anglaise par son groupe qui inventa un style totalement novateur : marier les sixties avec ses guitares et l’acid house ! D’un coté les Beatles et de l’autre les Happy Mondays ! Il y avait d’abord un énorme travail d’écriture pour des chansons douces, sensibles et d’autre part un effort sur les effets brouillés, noisy et psychédéliques !  Et puis, comme tout bon groupe qui se respecte, il y avait un superbe guitariste en la personne de John Squire. Il fait ici ce qu’il veut : des envolées endiablées, des vols planés, des berceuses, du grattage, du remuant ou encore du paisible. La rythmique et le chant ne sont pas en reste pour ce qui reste l’un des meilleurs albums de la décennie ! Réécouter « Waterfall », « I wanna be adored », « mad of stone » ou encore « I am The resurecction » fut un délice ! ça n’a pas vieilli d’un poil. Mieux : on n’a pas fait depuis ! Le problème : la suite fut désastreuse. Les Stone Roses ne réussiront pas à faire mieux ou aussi bien avec leur album suivant (sorti 5 ans après !) et couleront corps et biens ; ils auront marqué leur temps, leur période, mais manqueront leur rendez vous avec l’histoire. Mais tant qu’on ne les oublie pas…

Catégories :mes disques 85-89
  1. décembre 27, 2007 à 2:54

    …. « Je crois que le plus grand groupe sans lendemain fut sans doute les Stone Roses » : super bien vu cette phrase … il reste quand même un de mes albums préférés de tous les temps …

  2. claude
    avril 12, 2008 à 4:25

    tu es un peu dur « second coming » est quand méme un trés bon album

  3. mai 6, 2010 à 5:12

    Hello.

    Bien que ce premier album est top, leur second « Second Coming » reste pour moi supérieur. Je sais, ça se fait pas de dire qu’on préfère le second à « Stone Roses » tellement celui-ci est encensé et se retrouve dans tous les classements. Mais moi, c’est comme ça et pas autrement !

    Tout Stones Roses est dedans « Second Coming » :
    Les mélodies pop style 60′ californienne
    Les riffs de guitare de John Squire toujours aussi bons, voir meilleurs, ces solos endiablées aux envolées lyriques et groovy
    Dès l’intro, « Breaking Into Heaven » ( de + de 11 min avec bruits de jungle), ce titre donne le ton : basse funk, guitare Hendrixiène, solos endiablées, mélodie pop exceptionnelle, voix parfaite….

    « Second Coming » est un grand disque injustement incompris, voilà tout !!!!!!!!!!!!!!

    A + +

  4. Nem-et-Sushi
    novembre 24, 2010 à 11:15

    Je me rappelle les inrocks qui dans leur toute première critique à la sortie de l’album disait que second coming était nullisimme, puis quelques semaines après s’était repris en disant qu’avec un peu de persévérance c’était pas si mal pour enfin nous dire que c’était un album génial!!! Dire qu’il est mieux que le 1er, il faut pas exagérer, dire que c’était pas aussi bon c’est faux! Vu en concert le 5 mai 1995 au Bikini à Toulouse, il foutait une claque à tous les prétendants de l’époque, les pulp et oasis par exemple…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :