Accueil > mes disques 85-89 > THE SMITHS : The Queen Is Dead (1986)

THE SMITHS : The Queen Is Dead (1986)

queen.jpgSans les Smiths les années 80 n’auraient pas été les années 80 ! S’il fallait élire le meilleur groupe des années 80, ils remporteraient la palme haut la main ! Dans une carrière longue (courte !) de 5 ans, ce groupe de Manchester n’a pas fait seulement des bons disques mais il a aussi insufflé à cette Angleterre des années Thatcher une folle envie de faire de la musique sincère, simple et si romantique ! Pour beaucoup The Queen Is Dead représente leur chef d’œuvre ultime, peut-être parcequ’il est leur disque le plus abouti, dans la continuité des Meat is murder et Hatfull of hollow. Tout est plus sensible, beau, mélodieux, humble que d’habitude, comme si les Smiths avaient trouvé la foi, la plénitude ! The queen Is Dead dégage une unité, une émotion rarement atteinte jusque-là grâce notamment au chant mélancolique et frêle de Morrissey. On dirait qu’il vit ses chansons tellement il chante avec ses tripes ! Johnny Marr n’est pas non plus en reste avec sa guitare tout en arpège, capable de tisser un rideau, un voile de mystère, de gaieté avec talent. On dirait qu’il peut incarner avec son instrument tous les sentiments qu’un humain pourrait ressentir comme la joie, la peine, la crainte, l’espoir, la vie, quoi ! Tous les titres sont ici mémorables et écrasent la concurrence d’un geste ! Du morceau-titre au rigolard « some girls are bigger than other » (certaines filles sont plus grosses que d’autres !) , la palette sonore est énorme ! Cet album est un best of à lui tout seul avec comme point d’orgue « I know It’s over », parfait lors de coups de blues  (mieux qu’un médicament !) ! J’ai quant à moi un petit faible pour « There is a light that never goes out » pour son refrain qui me fait littéralement planer avec son violon ! La suite, tout le monde la connaît : un dernier effort (Strangeways here we come) et au revoir les amis ! Et surtout merci !

Catégories :mes disques 85-89
  1. décembre 27, 2007 à 3:03

    … et le petit live « Rank » qui n’est pas mal non plus (version live de « the Draze Train ») … mais c’est vrai que « the queen … » est vraiment le classique Smithien avec une pure production et effectivement presque que des tubes …

  2. septembre 18, 2009 à 11:52

    Un disque qui à marqué à tout jamais les quadras fan de pop et de rock !!!!!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :