Accueil > mes disques 80-84 > YOUNG MARBLE GIANTS: Colossal Youth (1980)

YOUNG MARBLE GIANTS: Colossal Youth (1980)

colossal-youth.jpgDe la musique d’introvertis joués par des introvertis ! Tel pourrait le credo de cet album pas très accueillant au premier abord mais ô combien émouvant. Colossal Youth est ce qu’on appelle un disque minimaliste, c’est-à-dire sans effets, sans fioritures, sans production affutée. On n’y trouve qu’une guitare cinglante, une basse raide, une voix d’une chanteuse qui ne chante pas  et un clavier. Mais avec tout cela, on fabrique une musique intemporelle, zen, relaxante, lente mais si belle, si fragile. Tous les membres du groupe semblent vouloir prendre de la distance sur ce qu’ils font, comme des abonnées absents, comme s’il ne fallait pas prendre tout cela au sérieux. Le Chant d’Allisson Statton est à la hauteur de la musique : approximatif, timide, charnel. La guitare balance des parties accrocheuses mais en sourdine, la basse semble vouloir ralentir  la musique d’YMG par sa lourdeur et sa redondance. En bref, Collossal youth est un OVNI discographique qui a paradoxalement un effet rafraichissant sur la new wave et encore aujourd’hui car inimité. Si vous écoutez cet album, vous penserez qu’il est vide au départ alors qu’il est plein d’émotions, de tensions et que les compositions sont plus torturées qu’on ne le croit. La froideur cache toujours quelquechose…

Catégories :mes disques 80-84
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :