Accueil > mes disques 80-84 > HUBERT FELIX THIEFAINE : Dernières balises (avant mutations) (1981)

HUBERT FELIX THIEFAINE : Dernières balises (avant mutations) (1981)

balisesfront.jpgLA meilleure découverte discographique de l’année ! Quand je dis que je n’y connais pas en musique, en voici la preuve ! Je n’ai fait la connaissance d’Hubert Félix Thiéfaine qu’en 2007 ! Mieux vaut tard que jamais me direz vous… Mais là, c’est franchement du gros ! C’est grâce au simple « Lorelei Sebasto Cha » écouté sur classic 21 (la meilleure radio du monde, pas moins) que j’ai eu le déclic ! Quelle chanson ! Du rock décalé avec des paroles d’écorché vif ! De ses albums, mon préféré reste Dernières balises… car c’est le plus rock, celui où les guitares sont les plus mises en avant. Toutes les chansons sentent ici le souffre, l’auto destruction, la fin des temps : une musique pour les dingues et les paumés, quoi ! Les paroles écrites au vitriol, très noires n’épargnent personne et annoncent tout simplement l’apocalypse : l’esprit punk en somme. Tout le monde en prend pour son grade : tous aux abris ! Mais cette « poésie » n’aurait de force si la musique n’était pas incisive, implacable, forte. A l’écouter, on retrouve l’esprit du beau bizarre de Christophe : du rock des rues narrant des histoires de marginaux. J’ai compris alors comment Thiéfaine était devenu une icône rock « alternatif » au même titre que Bashung car il ne fait aucune concession avec une véritable identité. Car il ne faut pas oublier : être rock en France, c’est dur ! Reste à moi de m’écouter ses autres albums studio mais aussi (et surtout) ses live. A en croire la quantité, ça doit tout déchirer en concert !

Catégories :mes disques 80-84
  1. février 28, 2008 à 11:58

    Thiéfaine était pour moi, sans que je ne le connaisse, un résidu baba cool de la chanson française, … Il passait en première partie de nina hagen que je devais aller voir(je vous parle d’un temps.. ..)Je pensais donc passer un mauvais moment avant l’extase .. .. Quelle ne fut pas ma surprise: du super bon rock, une voix de rockeur d’enfer, une ambiance exceptionnelle, .. finalement, nina hagen, s’était pas si bien que ça !!

  2. mars 13, 2011 à 8:09

    C’est mon tout premier concert, à la sortie de cet album (mon préféré). je connaissais un peu, mais pas trop. Sur scène, ce fut la révélation. Cet album est une mine.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :