Accueil > mon cinéma > Memories of murder (Joon-Ho Bong – 2003)

Memories of murder (Joon-Ho Bong – 2003)

Par sa richesse, sa perspicacité, sa critique de la société coréenne des années 80, son réalisme, son rythme angoissant et ses allures absurdes, ce métrage impose, encore une fois, de nouvelles références qui en font une œuvre majeure. Le film de Joon-ho Bong est une bombe à retardement qui prend un malin plaisir à malmener tous les codes imposés par le genre US. Par les portraits des 2 enquêteurs dépeints par le réalisateur, il apparaît une critique évidente sur la société coréenne des années 80. Une enquête qui plonge dans le chaos provoqué par nos 2 enquêteurs qui ne trouveront jamais le bon terrain d’entente. D’ailleurs, certain thème mis en évidence rappelle un certains « Zodiac », dans le traitement des personnages et de l’époque dans laquelle se déroule l’action.

Le réalisateur dresse le portrait de personnages profondément humains, fragiles et attachants. Agrémenté d’une fin noyée dans l’écoeurement le plus total, ce thriller cynique exhibe un regard dur sur le pays. La quête de la vérité peut ne garantir aucun aboutissement.

Joon-Ho Bong reprendra le même ton dans une autre œuvre majeure, mais cette fois-ci dans la catégorie « film de monstre » : The Host.

Catégories :mon cinéma
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :