Accueil > mon cinéma > Pulsions (Dressed to kill) (Brian De Palma – 1980)

Pulsions (Dressed to kill) (Brian De Palma – 1980)


Voilà une œuvre radicale et courageuse de la part de De Palma, parfaitement maîtrisée techniquement, qui se sert d’un érotisme omniprésent et de l’horreur pour illustrer l’influence de la libido sur nos actes. Besoin naturel pour tous, c’est bien le désir sexuel qui guide les protagonistes de Pulsions.

Tout d’abord, ce film reste un hommage évident à Mr Hitchcock. La scène de la douche en est le clin d’oeil le plus frappant. Certains critiqueront cet aspect comme un manque d’originalité, mais le cinéma de De Palma demeure fort différent et contient ses thèmes propres et redondants (violence, voyeurisme, sexe…) ; c’est ce mélange qui élève le film. Avec « Pulsions », De Palma installe une réalisation sauvage et crue. C’est l’un des films les plus accomplis de De Palma sur le plan formel, il y a plusieurs niveaux et dans l’histoire et dans l’image qui est très construite et étudiée (écran partagé, fondus enchaînés, superpositions des couches, etc). Bien évidemment, il subira les foudres de la censure et les pressions diverses qui tenteront de le condamner. Mais 27 ans plus tard, cette histoire reste une pièce maîtresse incontournable du thriller à suspense, mais surtout une véritable mosaïque visuelle, méticuleusement élaborée.

Catégories :mon cinéma
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :