Accueil > mon cinéma > Rampage (le sang du châtiment) (William Friedkin – 1988)

Rampage (le sang du châtiment) (William Friedkin – 1988)

Contrairement à d’autres films qui élèvent le serial killer à un statu de prédateur invincible (Le silence des agneaux ou Se7en ; les exemples les plus évidents) ; l’objectif de Friedkin n’est pas de nous effrayer mais plus de s’interroger sur le phénomène « tueur en série ». Friedkin s’interroge sur les origines du mal, sur la responsabilité du tueur et de ceux qui veulent le condamner. Toute la question est de savoir si celui-ci est fou ou non (est il conscient des actes qu’il commet ? Mérite t’il la peine de mort ?…).

De tels questions qui ont poussé le réalisateur a remonté son film dans une nouvelle version « director’s Cut » qui expose un point de vue opposé à la version originale…

Sur le plan de la mise en scène, Friedkin se fait sobre et privilégie des éclairages, pour la plus part, en lumière naturelle (à l’image de « Traqué »).

Friedkin impose un registre où la réflexion prend le pas sur le spectaculaire. « Rampage » reste un film essentiel mais difficile à saisir. Un œuvre importante dans un genre qui a des difficultés à se renouveler.

Catégories :mon cinéma
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :