Accueil > mes disques 95-99 > TEENAGE FANCLUB : Grand Prix (1995)

TEENAGE FANCLUB : Grand Prix (1995)

BIG STAR+ BYRDS = TEENAGE FANCLUB. Avec cette formule simpliste nous avons obtenu un groupe attachant qui a compté dans le paysage musical anglais des nineties. A l’instar des Boo Radleys, Teenage fanclub trouve ses origines dans le courant noise mais va progressivement s’en éloigner pour plus sonner comme ses idoles (les beatles, les byrds, Big star, Neil Young). Après être complètement passé au travers avec le précédent opus Thirteen, mal ficelé, sans inspiration et sur lequel nous avions trop d’attente (on est toujours déçus dans ces cas-là) après la déferlante Bandwagonesque, le groupe va revenir plus fort que jamais en prenant un virage résolument pop. Les deux premières chansons  « about you » et « Sparky’s dream » annoncent la couleur : spontanéité, fraicheur, efficacité cohabitent pour un disque où la pop et la folk feront bon ménage. Grand prix reprend tous les adjectifs dédié à la pop : lumineux, magique, généreux, enjoué, chatoyant. Sans oublier tous ses ingrédients : des compositions bien écrites, des harmonies vocales dignes des Beach boys, une guitare acérée, des mélodies entrainantes. Difficile de se rater quand vous avez autant d’atouts dans votre main ! Le groupe tient la route le long des 13 chansons sans connaitre la panne sèche avec des mêmes pointes de vitesse (« Neil Jung », « going places »). Le groupe est ici au sommet de son art, là où on ne l’attendait plus avec une humilité qui force l’admiration. Passé maitre du pont-refrain, Teenage fanclub ne profitera pas de ce miracle pour casser la baraque commercialement alors que tous les voyants étaient au vert, sans doute par excès de modestie. Il avait tout pour la pole, ne manquait plus que la voiture…

Catégories :mes disques 95-99
  1. Nem-et-Sushi
    novembre 23, 2010 à 10:20

    Je te trouve particulièrement dur avec Thirteen qui reste pour moi leur meilleur album et que je réécoute très régulièrement. Tu devrais peut être le réécouter et ne pas te baser sur la déception de l’après Bandwagonesque. La black session de l’époque était une pure merveille avec la reprise de Mr Tambourine Man.
    Je viens de découvrir ton blog, je vois qu’on partage la même passion. I’ll be back…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :