Accueil > mes disques 75-79, Produced by Vic Maile > DR FEELGOOD : Down by the jetty (1975)

DR FEELGOOD : Down by the jetty (1975)

Qu’ont bien en commun Motorhead, les Dogs, les Godfathers, the Inmates ou encore Eddie and the hot rods ? Tout simplement qu’ils ont croisé sur leur chemin le génial producteur Vic Maile. Après avoir débuté sa carrière comme ingénieur du son, il travailla sur les enregistrements des plus grands puis devint un véritable artisan du son, au service de la musique. Lorsque vous verrez  « Produced by Vic Maile » sur le dos de certains disques, foncez ! Cette appellation certifie des chansons directes, simples et très live, en bref des heures de pur rock n’ roll ! En 1975, Vic Maile sera partie prenante de la scène éphémère du pub rock en produisant le monumental Down by Jetty de Dr feelgood. En véritable passionné, en perpétuelle recherche de l’efficacité et l’authenticité, il va donner à cet album un son sec et nerveux sur des compositions très vintage. Normal : le pub rock (« le rock des bars ») s’inspire du rythm n’ blues et du blues, tout comme l’avait fait les rolling Stones jadis, et ce en réaction aux courants musicaux majeurs de l’époque (la musique progressive, le hard rock ou encore le glam rock) qui péchaient entre autre par un manque d’humilité. En plus d’avoir un excellent producteur aux manettes, Dr feelgood peut compter sur l’émulation, la relation amour/haine, l’échange entre deux fortes personnalités que sont le chanteur à la voix enrouée et stridente Lee Brilliaux et le guitariste-mitrailleur Wilko Johnson (ça tranche !). Les compositions originales (« Roxette » !) tout comme les reprises de standard témoignent d’une fraicheur et d’une spontanéité à revendre, avec ce coté  retro assumé (à l’instar de la pochette), le tout enregistré en une prise ! Avec ça, difficile de les détester ! En revenant aux racines du rock en jouant la carte du minimalisme, Dr feelgood a ainsi jeté les bases de la révolution punk qui le balaiera sans médaille en retour ! L’histoire du rock n’est pas à une injustice prés…

la décapante ROXETTE !

Pour etre complet un article excellent sur Vic Maille :

http://theinmates.chez.com/dossiers/divers/vic_maile/index.htm

et enfin, la page hommage de Vic Maile sur Facebook :

http://www.facebook.com/group.php?gid=81630115908

Dieu sait que sa faculté qu’il avait à donner un son brut et juste au rock nous manque terriblement…

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :