Accueil > mes disques 00-04 > MUSE : ORIGIN OF THE SYMMETRY (2001)

MUSE : ORIGIN OF THE SYMMETRY (2001)

Je peux le clamer haut et fort : je ne suis pas un grand fan de Muse. Et pourtant tout avait si bien débuté avec leur premier album Showbizz de 1999 où Jeff Buckley semblait faire un beauf avec Radiohead (rien que ça). Très prometteur. Et pourtant, la mayonnaise n’a pas pris avec moi par la suite pour des raisons simples :

–          Trop produit : le son des albums est un brin trop aseptisé

–          Trop facile : les compositions manquent de complexité

–          Trop pauvre : Quand on enlève le gros son,  il n’y a plus rien à manger

–          Trop prévisible : Pas de surprises, manque d’émotion

–          Manque d’humilité : le coté grosse machine arrogante

Je pense également que les années passant, Muse est devenu pour moi le groupe à détester car  il a réussi là où des bien meilleurs groupes ont échoué : devenir un grand groupe de stade. Il l’a mérité certes mais est-ce pourtant qu’il est bon ?  Il incarne ainsi à mon sens un rock commercial, avare en prise de risque et où toutes les chansons se ressemblent. J’appelle ça le rock pompier : beaucoup de bruit pour rien. Muse est au bout du bout l’antithèse de Radiohead, groupe également mastodonte mais qui possède entre autre une vraie universalité. Le pire dans tout ça, c’est que certaines personnes ne jurent que par ce groupe alors qu’il y a bien mieux à coté, A croire que Muse joue sur du velours avec le manque de culture de ses auditeurs…Pour en revenir à l’album critiqué, leur deuxième dans leur discographie, il est celui dont les « hymnes » font apparaitre un effort d’écriture avec encore une bonne accroche. C’est déjà du gros son hargneux, sec, froid (limite new wave) mais on sent encore à des moments la sensibilité de Showbizz. Malheureusement la suite de leur carrière n’arrangera pas la donne : pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Catégories :mes disques 00-04
  1. Hélène (uit Rijsel)
    avril 5, 2011 à 12:20

    – Pompier
    – Manque d’humilité
    – Trop facile
    Tout à fait d’accord!
    Mais… à mes oreilles, ce sont tous les derniers singles qui sont concernés… Je ne peux pas légitimement critiquer l’album dans son ensemble, je ne l’ai pas même pas écouté… par manque de courage – ou de patience! Je ne suis même pas sûre de ne pas avoir tenté de changer de station lorsque les « tubes » passaient à la radio.
    Je vois que l’album date de 2001, ça veut donc dire que ça fait 10 ans que ça dure? Pfff… grand bien leur fasse, tant qu’on me laisse tranquille et libre de mes choix!

    Alors tant que j’ai la mains sur ce que je peux faire transiter par mes oreilles, je me penche sur le cas de Tahiti 80… pour préparer tranquillement ma prochaine soirée au Grand Mix… Tout en testant les Replacements (pour rester dans l’esprit adolescent d’hier!).

    Et rien à voir, le top 5 de mes albums favoris 95-99 (je pense que c’est ma période favorite…) :
    – Massive Attack, Mezzanine
    – Radiohead, OK Computer
    – Beastie Boys, Hello Nasty
    – Tom Waits, Mule variations
    – Diabologum, #3

    A bientôt!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :