Accueil > mes disques 85-89 > SCRITTI POLITTI : Cupid & Psyche 85 (1985)

SCRITTI POLITTI : Cupid & Psyche 85 (1985)

Culte, culte, culte ! Aujourd’hui, qui se souvient de Scritti Politti ? Personne ! Certains diront un mal pour un bien ; d’autres comme moi salueront l’attitude, le style en dépit d’un son qui a plutôt mal vieilli. Pour situer les débats, nous sommes en 1985 (comme l’indique l’album), au cœur des années 80, au cœur d’un feeling, d’une cool attitude, où tout est (encore) possible. Pour être encore plus précis, Scritti Politti est un groupe made in eighties dans la lignée d’Howard Jones, des garçons coiffeurs, ABC, Cocteau Twins. Bref un groupe de pop synthétique. Mais pas que ça : ce groupe de Leeds a réussi un amalgame entre le jazz, la soul, le funk et les machines ! Rajoutez à cela une dose de pop et vous obtenez la musique qu’aurait du faire Stevie Wonder dans les  années 80 ! Cela peut paraitre prétentieux d’écrire ces propos mais franchement Scritti Politti n’a pas écrit qu’un album bien dans son époque (ah, les claviers !) ; il a aussi créé un univers sucré, féérique, envoutant, enivrant où l’on rêve les yeux ouverts, quelquepart entre Michael Jackson et George Michael : la synth-funk ! Le raffinement des compositions allié à une production aux petits oignons et un beat super puissant donnent à l’ensemble un caractère fort. Entouré de musiciens de studio chevronnés, Green Gartside à la voix retenue (un vrai contre emploi !) fait de l’avant gardiste pop sa religion mais malheureusement cette originalité qui avait si bien trouvé son public en son temps ne fera plus recette par la suite par manque de renouvellement. Cupid & Psyche représente l’essence des 80’s et c’est bien là le problème :  il n’est pas devenu universel, juste une pépite en son temps…

Catégories :mes disques 85-89
  1. Angie Chap
    juillet 14, 2012 à 2:09

    Qui s’en souvient? Ben quand même pas mal de monde, en tout cas au Royaume-Uni ou aux États-unis…Ils sont quand même sacrément légendaires…

    Issus du mouvement punk, ce n’est pas un groupe des années 80: ils apparaissent en 1977 et sont assez vite repérés par le légendaire John Peel en 1979 qui les invite à ses fameuses « Peel Sessions » de la Radio One.

    Ils sont signés par le label culte de Londres « Rough Trade » et avec le mouvement « DIY » (Do It Yourself), ils en seront la figure de proue: les disques sont pressés main, pochettes faites main etc. – bref le vrai collectif communiste punk!

    L’album qui suit « Songs to remember » est complètement inclassable, mais rentrera quand même au top 100 et influencera beaucoup de jeunes artistes: par exemple, Madness reprendra en 1986 leur premier vrai hit de 81 « The Sweetest Girl », le nom du groupe Wet Wet Wet vient de la chanson “Gettin, havin’ and holdin' » de cet album.

    Après la signature chez Virgin et « Cupid and Psyche », sur lequel on ne revient pas puisque c’est fait avec entousiasme dans l’article ci-dessus, Miles Davis reprend « Perfect Way » qu’il fait sien et qu’il inclura systématiquement dans toutes ses play-lists de concerts. Le même Miles Davis qui jouera d’ailleurs de la trompette sur « Oh Patti » succès de l’été 1988 de l’album « Provision » qui ne sera « que » huitième des ventes d’album au Royaume-Uni (Cupid and Psyche ayant été 5ième dont succès de moindre grande envergure mais succès quand même).

    Rien (ou presque) jusqu’en 1999 puis album « Anhomie and Bonhomie » assez incroyable puisque mélangeant la pop british et le hip hop new-yorkais: les stars du hip hop new-yorkais dont Moss Def se bousculent au portillon pour figurer sur le nouvel album du désormais légendaire Green Gartside en fait la seule constante du « groupe » à géométrie variable Scritti Politti…Classé au top 100, pas d’énorme succès commercial mais à cette même époque, documentaire télé de la BBC retraçant la carrière de SP.

    2006 – l’album: “White Bread, Black Beer » marque le retour au label Rough Trade et les critiques sont excellentes. Tournée et concerts pour la première fois depuis la période punk dans petites salles du Royaume-Uni et des Etats-Unis, tous archi complets. Nomination pour meilleur album de l’année aux prestigieux et intellos “Mercury Awards“ 2006 – dont la cérémonie est retransmise annuellement sur la BBC.

    Compil sortie l’année dernière – et re-concerts: petites salles, pub d’à côté de chez Green Gartside dans l’Est de Londres mais aussi gros festivals en cet été 2012. Scritti Politti n’en fait qu’à sa tête. Les millions d’albums vendus en 85 et 88 faisant que Green Gartside n’a visiblement pas besoin de gagner de l’argent…

    Donc non, SP n’a pas fait que « Cupid and Psyche 85 » et n’est pas, ou n’est pas « que », un groupe de pop synthétique « made in eighties »…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :