Archive

Archive for octobre 2011

Mon top 10 des groupes rock australiens

octobre 22, 2011 1 commentaire

1.AC/DC

2.HOODOO GURUS

3.NICK CAVE AND THE BAD SEEDS

4.RADIO BIRDMAN

5.GO BETWEENS

6.THE SAINTS

7.THE APARTMENTS

8.THE TRIFFIDS

9.MIDNIGHT OIL

10.THE VINES

Publicités
Catégories :rock list

CERTAIN GENERAL : November’s Heat (1984)

octobre 15, 2011 Laisser un commentaire

Pour commencer, j’ai découvert ce disque par hasard sur  un site de critiques aujourd’hui disparu (comme quoi ça sert d’écrire !) Ce fut une très bonne surprise cet album est tout simplement culte ! Il l’est réellement car en 2011, November’s heat fait figure de trésor caché et oublié de tous ! (aviez vous entendu ce nom avant de lire cette critique ?)A en juger par sa qualité, on se demande vraiment comment l’histoire a pu le laisser de côté. Pourtant, dans les années 80, Certain General jouissait d’une certaine notoriété, notamment de la critique française fascinée par la figure dépressive du chanteur-poète Parker DuLany, ses textes suicidaires et son rock urbain déliquescent dans la tradition du velvet et de television. Tous les groupes ne sont pas logés à telle enseigne, je vous le dis ! Premier album du groupe, November’s heat se distingue par sa froideur, ses tempos lents et une guitare cisaillante aux effets vibrato imparables (sacré Phil Gammage !) Savant mélange de rock et de new wave, la musique de Certain General serait pour faire simple un croisement entre R.E.M et the Cure. Le folk, la poésie et les mélodies mélancoliques de l’un viennent ainsi se greffer aux textes tristes et aux arrangements atmosphériques de l’autre. Les 11 chansons de l’album sont remplies de décharges électriques avec une pression, une angoisse qui ne descend jamais d’un cran, de Maximum G à The Shang. Certain. General aurait fait un très bon camarade de chambre à Gun club et Noir désir tellement ils ont de points communs : envoûtant, tranchant, colérique, triste, obsessionnel (voilà pourquoi la presse les aimait bien).  Miné par des guerres intestines, une distribution bancale, Certain General ne dépassera jamais le statut du culte. Qu’importe, tant qu’il y aura des disques pour en parler…

Catégories :mes disques 80-84

THE BEATLES: 1962-1966 (1973)

octobre 15, 2011 1 commentaire

L’album rouge ou Sweet good Music for beginners! Si vous deviez commencer ici et aujourd’hui (seulement !) votre éducation rock n’ rollienne, je vous conseille plus que fortement cet album !  J’y ai pour ma part fait toutes mes classes ! Mais donc cet album ? Parce que Beatles, pop, rock, sixties, hymnes, simplicité, universel, dansant, touchant, vital, énergique, bonheur, accrocheur, attachant, optimiste, explosif, léger, enthousiaste ! Et j’en passe ! L’album contient tous les tubes des Beatles sur la période 1962-1966, c’est-à-dire ceux entre autre de la beatlemania, des bandes originales de film (2 et dans lesquels ils seront les têtes d’affiche), de Rubber soul et Revolver. En bref, que des classiques ! Dés les premières notes, on ne peut qu’aimer ! Sinon, c’est que vous êtes sourds ! Dans  les 26 chansons présentes règnent l’insouciance, la joie de vivre, l’exubérance ! Ça vous donne le sourire et envie de taper du pied (comme dirait un ami !), rien moins que ça ! Ne cherchez pas de points faibles ou de fausses excuses : vous aimez cette musique ! Sans elle, vous n’êtes rien ou plutôt vous ne connaissez rien au rock ! C’est dans ce double album que se trouvent les tables de la loi de la pop. Certes, ce n’est pas de la musique élaborée mais qu’est ce qu’elle fait du bien ! Je pourrais réécouter ces chansons à l’infini que je ne serai jamais lassé tellement elles me rappellent mon enfance (Ah, la cassette audio de papa dans sa Renault 19 !), tellement elles font partie de ma personnalité, tellement j’ai pu m’évader avec elles ! Evidemment qu’elles pourraient toutes être citées dans cette critique comme exemple mais à quoi bon : pas la peine de vous convaincrai, vous êtes made in Beatles (ou vous ne le savez pas encoreJ)

Catégories :mes disques 70-74